Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 07:27

 

aspartame-copie-1.jpg

Parmi les substances les plus douteuses, je citerai en premier lieu le E951 (aspartame).  Cet édulcorant, largement utilisé en alimentation humaine depuis plus de 30 ans, a fait l’objet de nombreuses études scientifiques et se retrouve régulièrement au cœur de polémiques quant à sa probable toxicité. La liste des effets secondaires constatés chez certaines personnes lors d’une consommation régulière d’aspartame au long cours n’est pas très rassurante : maux de tête, nausées, ballonnements digestifs, difficultés de concentration, insomnies, fatigue chronique, anxiété, dépression, agressivité, troubles auditifs…Plus inquiétant, l’aspartame est accusé de provoquer ou d’aggraver des maladies telles que la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson, le diabète, la fibromyalgie et même les cancers1. Des chercheurs le classent également parmi les substances « excitotoxiques » (capacité d’exciter les cellules du cerveau jusqu’à les altérer) et neurotoxiques2.

Présent dans les produits light (sodas, yaourts...) et autres aliments de régime (substituts de repas...), dans les chewing-gums et bonbons sans sucre, on le retrouve parfois dans des produits et boissons non-light (jus de fruits notamment), ainsi que dans certains complexes vitaminiques ou dans certains médicaments. Difficile donc de l’éviter totalement, même quand on n’a pas recours aux produits dits de régime : on dénombre actuellement plus de 6000 produits contenant de l’aspartame à travers le monde, dont plus de 500 sont issus de l’industrie pharmaceutique. Moins coûteux que le sucre classique, les industriels l’utilisent volontiers tout en argumentant le caractère santé des produits.

Produit initialement par la tristement célèbre firme américaine Monsanto, l'aspartame est a nouveau réévalué par l'EFSA (Autorité européennene de sécurité des aliments) qui devrait rendre son rapport prochainement (échéance initialement donnée pour mai 2013, mais repoussée à novembre 2013...).

NB : Une manifestation contre Monsanto est prévue le 25 mai 2013 partout dans le monde pour protester contre les OGM.

1 Livre « Aspartame disease : an ignored epidemic », Dr HJ Roberts, Sunshine Sentinel  Press INC, mai 2001 ;

    Études menées en 2006 et 2010 par l’Institut italien Ramazzini concernant les liens entre aspartame et cancers ;

    Article paru dans la revue Valériane (N°36, pp. 50-51) de Myriam Verlaet : lien entre aspartame et anomalies du système nerveux, lupus systémique, sclérose en plaques.

2 Livre « Excitotoxines : the taste that kills », Dr Russell Blaylock, professeur en neurochirurgie à la Medical University of Mississippi.

 

Partager cet article

Published by Marie-Laure André, diététicienne passionnée - dans Toxiques alimentaires
commenter cet article

commentaires

Windows 10 06/11/2014

Aspartame is the best substance we can add in the food materials if we are planning to reduce the production cost, this is the best thing we can add here. But this is also harmful to us if we use it more.