Maigrir grâce aux Index glycémiques

Maigrir grâce aux Index glycémiques

Bientôt le printemps…Les beaux jours reviennent et vous pensez peut-être à vous mettre au régime pour perdre les quelques kilos accumulés pendant l’hiver.

Avez-vous pensé à utiliser une méthode utilisant l’index glycémique (IG) des aliments ?

 

Pourquoi se servir de l’IG pour maigrir ?

L’index glycémique renseigne sur la capacité d’un aliment à élever la glycémie taux de sucre dans le sang). Plus l’IG est élevé, plus la glycémie s’élève et plus la sécrétion d’insuline — cette hormone qui permet de maintenir la glycémie aux alentours de 1g/litre — est importante. Seulement voilà : l’insuline est également l’hormone qui permet la mise en réserve des graisses dans le tissu adipeux, en d’autres termes, l’insuline facilite le stockage des graisses et « fait grossir »…

Bien sûr, cette explication est extrêmement simpliste (et simplifiée), mais globalement, en sélectionnant les aliments à IG bas (< 55), vous modérez la sécrétion d’insuline et les graisses sont prioritairement brûlées au lieu d’être stockées !

Le résultat : une perte de poids durable, sans faim ni frustations !

De nombreuses études ont démontré l’efficacité des régimes à base d’IG (1), mais elles montrent aussi que la masse musculaire est mieux préservée (2) et que la perte de poids est durable, contrairement à d’autres méthodes où la reprise de poids est effective au bout de 1 ou 2 ans (3).

 

Comment utiliser les IG ?

Procurez-vous une table des IG et consommez les aliments à IG < 55. Par exemple, remplacez le riz blanc par du riz basmati semi-complet, cuisez les spaghettis al dente, remplacez les pommes de terre par des lentilles ou par des haricots secs, préférez le pain intégral au levain…

Vous pouvez même manger du chocolat (1 grand carré par jour) si vous le choisissez noir, avec au moins 70 % de cacao !

On ne compte pas les calories mais l’équilibre alimentaire doit toujours être respecté (pas d’abus de charcuteries ni de fromages par exemple, même si leur IG est proche de 0).

Vous trouverez une table des IG complète dans mon libre « L’index glycémique, le guide minceur et santé » paru aux éditions Jouvence. Vous pouvez également consulter cet article qui vous propose quelques exemples d’IG.

Vous trouverez également dans mon livre des conseils pratiques, des astuces pour faire baisser l’IG de vos repas, des menus et des recettes faciles et délicieuses pour toute la famille !

 

1 – SLABBER M : Effects of a low-insulin-reponse, energy-restricted diet on weight loss and plasma insulin concentrations in hyperinsulinemic obese females, Am J Clin Nutr 1994 Jul, 60, 1 : pages 48-53.

2 – EBBELING CB : A reduced-glycemic load diet in the treatment of adolescent obesity, Arch Pediatr Adoles Med 2003 Aug, 157, 8 : pages 773-9.

3 – LARSEN TM, DALSKOV SM, VAN BAAK M et al. : Diets with High or low protein content and glycemic index for weight-loss maintenance, N Engl J Med 2010 Nov, 363, 22 : pages 2102-13.

 

3 Comments

  1. un site ou l’on peut trouver de bons produits avec enfin une traçabilité dans les matières premières , produits sans additifs ni colorants

    http://www.commercedirect.fr

     
  2. Il est totalement normal de reprendre du poids après un régime amaigrissant, quel qu’il soit, si les mêmes habitudes alimentaires et les mêmes habitudes de vie

     
  3. Il est vrai que l’indice glycémique aide à choisir ses sources de glucides. Merci pour cette piqure de rappel.

    – Romain

     

Laisser un commentaire