traitement diabète

Que manger quand on a du diabète ?

Je reçois très souvent des questions au sujet du diabète : que manger quand on a du diabète ? Quelle quantité de pain peut-on manger ? Quelle quantité de féculents ? Que manger en collation ?…Il est temps de faire un article complet à ce sujet ! 🙂

alimentation diabète

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas un diabète mais des diabètes : type 1, type 2, diabète gestationnel (pendant la grossesse)…qui nécessitent différents traitements et une nutrition adaptée. Je ne saurais trop vous recommander si vous souffrez de diabète de consulter un spécialiste, c’est à dire un endocrinologue, qui saura vous proposer une prise en charge personnalisée, et suivre l’évolution de votre diabète.

Traitement = médicament(s) et/ou insuline + nutrition adaptée + activité physique

Quand on souffre d’un diabète, le traitement médicamenteux (ou insulinique) ne suffit pas à lui seul, vous devez adopter une bonne hygiène de vie incluant alimentation saine et activité physique régulière : c’est la clé pour obtenir une glycémie la plus stable possible et donc maitriser votre diabète et éviter les complications qui apparaissent à long terme quand le diabète est déséquilibré.

Diabète de type 1 

traitement diabète

En cas de diabète de type 1 (diabète juvénile, insulino-dépendant), le pancréas ne sécrète plus du tout d’insuline et c’est définitif. Le traitement consiste donc à s’en injecter plusieurs fois par jour (à l’aide d’une pompe à insuline, ou de « stylos »). Il faut savoir que nous avons besoin de l’insuline « pour vivre » (une injection d’insuline « lente » qui remplace la petite sécrétion d’insuline de base sur 24 heures par le pancréas) et de l’insuline « pour manger » (une injection d’insuline « rapide » qui remplace le shoot de sécrétion d’insuline dès qu’on mange).

Plusieurs protocoles d’insulinothérapie peuvent être proposés et votre alimentation dépend de ce protocole :

  • si vous avez des doses fixes d’insuline à chaque repas, votre consommation de glucides (féculents, pain, fruits, produits sucrés) doit également être fixe (déterminée en fonction de vos besoins)
  • si vous avez des doses d’insuline variables à chaque repas (insulino-thérapie fonctionnelle), vous pouvez moduler vos apports en glucides et ajuster votre dose d’insuline en fonction de ce que vous avez mangé.

Bien sûr, l’équilibre alimentaire est de rigueur !

NB : de l’insuline doit être injectée dès que vous mangez des glucides. Si vous n’avez pas d’injection d’insuline, vous ne pouvez pas manger de glucides (ceux-ci resteraient dans le sang et feraient donc monter votre glycémie). Bien souvent, la collation de l’après-midi à base de biscuits ou autres snacks sucrés, est impossible, sauf en cas d’activité physique qui permet de faire baisser la glycémie.

 

Diabète de type 2

diabète type 2

 

En cas de diabète de type 2 (diabète insuline-requérant qui apparait plutôt à l’âge adulte), le pancréas sécrète encore de l’insuline mais celle-ci n’est pas efficace (on parle d’insulino-résistance), souvent à cause d’un surpoids existant, d’une sédentarité et d’une alimentation déséquilibrée. Ce type de diabète ne nécessite pas toujours d’injection d’insuline. Parfois des médicaments sont proposés pour aider le pancréas à sécréter davantage d’insuline et/ou pour permettre à l’insuline sécrétée d’être plus efficace.

Dans tous les cas, il est très important d’adopter une alimentation équilibrée, avec des apports en glucides contrôlés (quantités de pain, féculents, fruits et produits sucrés adaptés en fonction de vos besoins et consommés de façon régulière). Une alimentation à index glycémique bas est efficace pour vous aider à mieux réguler votre glycémie.

NB : si vous prenez un médicament qui fait baisser la glycémie en stimulant la sécrétion d’insuline au niveau du pancréas (novonorm, diamicron…), il est important de consommer des glucides à ce repas : si vous prenez par exemple ce médicament au petit déjeuner et que vous ne mangez rien, vous risquez de faire une hypoglycémie (malaise lié à une baisse trop importante du taux de sucre dans la sang).

Je vous invite à regarder cette vidéo sur ma chaine Youtube « Que manger en cas de diabète (type 2) :

 

Diabète gestationnel

diabète gestationnel

En cas de diabète gestationnel, votre organisme n’arrive plus à suivre les besoins croissants en insuline liés à votre grossesse. Ce type de diabète disparait généralement après l’accouchement mais montre une fragilité, un « terrain diabétique » et parfois, un diabète de type 2 s’installe quelques années plus tard…Il est donc important d’adopter une alimentation saine dès que ce diabète est détecté, et surtout de continuer à manger sainement toute sa vie !

Une alimentation équilibrée et contrôlée en glucides suffit souvent à équilibrer la glycémie jusqu’à l’accouchement : dès le diabète gestationnel détecté, votre médecin vous dirigera vers un spécialiste (diététicien) qui vous donnera des conseils pour équilibrer votre alimentation à partir de vos habitudes alimentaires.

Dans certains cas, un traitement insulinique est nécessaire.

La base = manger équilibré

Qu’on souffre de diabète de type 1, de type 2 ou de diabète gestationnel, la base est d’équilibrer son alimentation !

Pyramide alimentaire
Pyramide alimentaire

🌿 privilégiez les produits bruts et frais / évitez les produits industriels transformés

🌿 limitez le plus possible les sucres et produits sucrés / privilégiez les sucres à IG bas

🌿 mettez toujours des légumes dans votre assiette (crus et/ou cuits) et complétez avec des protéines (viande, poisson, oeufs, tofu…) et avec des céréales (quinoa, riz complet, spaghettis) ou du pain complet ou des légumineuses (lentilles, pois chiches…) en quantité adaptée à vos besoins

🌿 consommez 2 à 3 fruits par jour, crus de préférence

🌿 adaptez les quantités de glucides (pain, céréales, fruits et produits sucrés) en fonction de votre traitement et de vos besoins

🌿choisissez des graisses végétales de bonne qualité en quantité modérée (huile d’olive et de colza par exemple) et limitez les graisses saturées (fromages, viandes grasses, graisse de palme…)

🌿 buvez de l’eau ou des boissons chaudes sans sucre / évitez les édulcorants

🌿 Evitez de grignoter (surtout des aliments contenant des glucides)

🌿 bougez suffisamment : 30 min d’activité physique par jour min ou 5000 pas par jour

📌 En savoir plus sur l’alimentation équilibrée : Mon rééquilibrage alimentaire

Comment les IG bas peuvent aider à maitriser la glycémie ?

programme IG bas

En cas de diabète de type 2 et de diabète gestationnel, adopter une alimentation à IG bas va permettre de soulager le pancréas en réduisant les besoins en insuline. La glycémie sera plus stable au quotidien. Cette alimentation permet également d’éliminer les kilos superflus, ce qui améliore l’efficacité de l’insuline. Pour en savoir plus, je vous invite à regarder cette vidéo : « Comment les IG bas permettent-ils de perdre du poids? »

En cas de diabète de type 1, une alimentation à faible IG permet de réduire le pic de glycémie post-prandiale (juste après le repas), ce qui permet d’obtenir une hémoglobine glyquée plus basse (HbA1c = reflet de la glycémie moyenne des 3 derniers mois, qui doit dans l’idéal être le plus proche possible des 6%).

📌 Découvrez un programme IG bas complet : « Mon programme IG bas » avec 500 recettes saines et gourmandes, 60 semaines de menus (express, menus de fêtes…) et des vidéos pour apprendre à mettre en place dette alimentation à la maison

Et finalement…

Des règles de base sont donc à appliquer pour tous les types de diabète :

Alimentation équilibrée et à tendance IG bas + activité physique régulière + respect du traitement mis en place (insuline ou médicaments + contrôle régulier de sa glycémie)

Pour le reste (quantités de féculents à consommer à chaque repas, prise d’une collation ou non…), je ne peux pas répondre à cette question car tout dépend de votre traitement, de vos besoins et de votre activité physique !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à me suivre en coulisses sur Facebook et Instagram !

Laisser un commentaire